L’affaire des Bouddhas disparus

Les logo-rallyes sont toujours l’occasion de produire des textes originaux à partir de mots qui semblent n’avoir aucun rapport. Pour cet exercice, les mots proposés étaient les suivants : inspecteur, Bouddha, amour, révélation, oiseau, Hulk, télescope, masque. Pour une fois, j’ai réussi à les utiliser dans l’ordre !

 

L’affaire des Bouddhas disparus

L’inspecteur Renard avait rendez-vous avec le moine bouddhiste le plus respectable de la ville, pour une affaire ennuyeuse de vols de statuettes. Depuis quelques semaines, un amateur de zénitude chapardait tous les Bouddhas qui lui tombaient sous la main. Il devait vouer un véritable amour à cette idole pour que les statues, à peine remplacées, soient aussitôt subtilisées.

Au gré de son enquête de proximité, Renard eut une révélation : et si le voleur était lui-même bouddhiste, voire même l’un des moines ? Il réfléchissait à cette idée lumineuse tout en laissant son regard vagabonder sur le jardin intérieur du monastère. Caché par les feuilles de l’un des trois grands chênes, un oiseau s’en donnait à cœur joie. Ah ! s’il pouvait parler, celui-là ! Il pourrait lui révéler bien des secrets et lui faciliter la tâche ! Cela lui éviterait de demeurer trop longtemps dans ce lieu de recueillement où il avait l’impression de débarquer avec ses grosses pattes, tel un Hulk maladroit.

Le visage tourné vers le ciel, Renard remarqua alors un télescope posé sur le toit du monastère. Curieux, l’inspecteur chercha le chemin qui le conduirait sur les sommets. Parvenu en hauteur, il découvrit non seulement le télescope, mais aussi une véritable collection de Bouddhas. Il en dénombra une trentaine. Tous les absents étaient réunis sous ses yeux en un singulier sanctuaire.

Au même moment, un moine jaillit de derrière un paravent, armé d’un Bouddha en terre cuite dont la face paisible contrastait avec le masque de hargne qui animait l’agresseur. Renard esquiva le coup de masse de justesse et, en clin d’œil, immobilisa le moine grâce à une prise de judo imparable. Être ceinture noire lui était décidément fort utile, ces derniers temps ! L’inspecteur jeta un regard à l’homme qu’il allait arrêter et réalisa avec stupeur qu’il s’agissait de l’abbé lui-même…

– Hélène Destrem –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :