L’idée et les personnages de « Éprise au piège »

Dans le cadre de ce mois de décembre où je mets en avant mes romans, semaine après semaine, sur Facebook, je détaille certains points du roman, de l’idée aux personnages, afin de vous présenter mon deuxième roman Éprise au piège, après La Légende du futur, la semaine dernière, et avant Comptes à rebours la semaine prochaine.

  1. Comment m’est venue l’idée de Éprise au piège ?

L’idée m’est venue d’une expérience. Douloureuse. Terrible. De ces choix qu’on ne fait pas toujours de manière éclairée, et certainement pas quand on est amoureux. Un récit cathartique, comme on les appelle. Un récit douloureux ; douloureux à écrire et douloureux à relire pour sa réédition en cette fin d’année, après trois ans d’absence. Bizarrement, désormais je l’aime, ce roman. Sans doute parce que je ne m’en veux plus d’avoir été victime et… de tant d’autres choses.

Une histoire tirée de faits réels, une histoire romancée ; voilà ce que contient Éprise au piège. J’ai du mal à en parler sans être émue. Il est difficile de se confier à une page blanche, encore plus à une page Web, quand le sujet vous touche en plein cœur.

Je souhaite, pour la première fois depuis 2015, remercier ma première éditrice d’avoir donné sa chance à ce roman, en 2013, tout comme elle l’avait fait pour La Légende du futur en 2012.

À travers ce roman, j’adresse un message à toutes les personnes qui subissent l’emprise de la manipulation psychologique, des pervers narcissiques : vous n’êtes pas seules. Il faut absolument sortir de votre isolement, c’est le seul moyen pour vous extraire des griffes de votre bourreau. Vous avez en vous les capacités d’y survivre et, mieux que cela, de vous reconstruire encore plus fortes.

2. Les personnages de Éprise au piège.

Alexandra : c’est le personnage principal. Elle a 19 ans. Elle est issue d’une famille de la classe moyenne, ses parents sont fonctionnaires. Elle est innocente et fleur bleue, rêve de fonder une famille avec l’homme de ses rêves. Mais c’est un rêve, justement, et elle va vite se retrouver confrontée à la réalité, qui est loin d’être rose et qui n’a rien à voir avec ce qu’elle imaginait. C’est elle la narratrice, et elle va vous confier ses plus intimes secrets jusqu’à ses 33 ans.

 

Josh : l’opposé d’Alexandra. Il a 19 ans lui aussi au début de l’histoire. Issu du milieu des gens du voyage, il a une vision du monde, de la vie et des femmes, bien à lui. Il se met en couple avec Alexandra pour deux raisons : pour ne pas se brouiller avec sa mère qui refuse qu’il s’installe avec une voyageuse et parce qu’il lui faut bien quelqu’un pour s’occuper des repas et de la propreté afin qu’il puisse travailler sans se soucier de ces corvées matérielles inintéressantes.

Ce sont les deux protagonistes principaux. Les autres personnages du récit orbitent bien loin du drame qui se joue entre eux. Je vous invite à les découvrir en ouvrant le roman…

Et pour vous mettre l’eau à la bouche, une vidéo du roman vous attend PAR ICI.

Éprise au piège, roman, édition indépendante, 17 €.

Couv EaP edition 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :